RECHERCHER

Rechercher dans ce Blog

lundi 24 juillet 2017

Énigmes estivales de Max Valentin & Phil d'Euck : Des coups et des douleurs (14/7/2004)

Retour sur la première des deux énigmes de Max Valentin et de Phil d'Euck publiées sur le forum de la chouette. 

L'idée vient de patrickfulton qui sur le forum LaChouete.net  posta ce message :

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 59459  - a max (566) - ©  - patrickfulton   - 15-06-2004 13:54:58

salut max
ne pourriez vous pas organiser une chasse pour l'été qui serait intitulée chouette2  ou quoi que ce soit
le lot en serait un certificat de votre main reconnaissant le vaiqueur, et un partage éventuel des retombées médiatiques.
cela serait amusant , décotracterait beaucoup le forum... et puis ne serait pas trop chérant.
vous pourriez mettre cette chasse sur le site de vélo,en signe de reconnaissance, et voir sous l'égide de l'a2co pour les remercier d'avoir pris le relais en qqu sorte
voili voila c'était juste une idée comme ca
amities
PF
------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La réponse de Max Valentin :

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  59459.02  - Pour patrickfulton (366) - © - Max Valentin - 15-06-2004 15:44:04

Bonjour,
Je vais voir ça. C'est surtout une question de temps. Mais pour ce qui est des retombées médiatiques, je peux dores et déjà vous dire qu'il n'y en aura pas. En effet, un certificat de ma main n'est pas encore, hélas, un lot assez prestigieux pour mobiliser PPDA ! :o)
Bref, si je peux le faire à temps, je vous en informerai ici.
Amities -- Max

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un mot de Max Valentin :

Dans son message  59977.010101  - énigme du 14 juil

Lettre de MV

Bonjour à toutes et à tous,

Dans son message 59459 du 15 juin, Patrickfulton - craignant certainement la nécrose de ses circonvolutions cérébrales sous la double action du pastis et du farniente estival - suggérait que je vous soumette une énigme pour bien commencer les vacances :o). Désolé de n'avoir pas pu réagir plus vite.

Enfin, bref, la voilà, cosignée par Phil dEuck (qui souhaitait que j'y mette, en plus, un crypto. Mais j'ai tenu bon : pas de crypto ! :o)

Elle mélange astuce, histoire et géo ; et ne devrait pas vous résister bien longtemps !

Le règlement n'a pas été déposé chez un huissier. D'ailleurs, il n'y a pas de règlement :o) Le premier ou la première d'entre vous qui transmettra la bonne réponse à Velo, sera déclaré(e) gagnant(e). Ainsi que Patrickfulton l'a suggéré, le lot sera un certificat, que je me ferai un plaisir de dédicacer.

Bon amusement !

Amitiés -- Max

Ps. Ah ! Je précise que cette énigme n'a aucun rapport avec la chouette.


Indication fournie par des chercheurs (désolée, j'ai pas noté qui)
http://enigmes.chez.com/enighisto1.htm
énigme de la pertuisane


L'énigme :

Des coups et des douleurs...

Je vais vous raconter une anecdote amusante, arrivée sept siècles après l'arrivée de Platon à Syracuse pour son second voyage en Sicile.

Donc, ce jour-là, très loin de la Sicile, un paysan se prit les pieds dans un bête morceau de métal qui dépassait du sol. Il se tordit l'orteil et s'affala en poussant un horrible juron, à la fois dans sa langue vernaculaire et dans sa barbe.

Après avoir craché une dent, l'homme décida de déterrer le haïssable morceau de ferraille. Et Ô surprise, la chose se révéla être une énorme lance en bronze, plus longue que deux hommes. "Acré vingioux ! s'exclama-t-il. Ce truc idiot pourra p'têt m'servir de tuteur dans l'potager !". Mais ce que notre brave paysan ignorait, c'est qu'en dessous de la lance était enfoui le tombeau d'un grand capitaine d'armée (1). S'il avait continué à creuser, il aurait découvert ce tombeau, et il serait aujourd'hui célèbre. (Même plus célèbre que Coudé du Foresto, et au moins autant que Howard Carter. Mais moins que Sylvie Vartan, faut quand même pas exagérer.)

Ses malheurs ne s'arrêtèrent pas là. Sur le chemin du retour, boitant bas et ployant sous le poids de la lance, il fut attaqué par un bouc particulièrement vicieux qui l'envoya rouler dans un buisson de ronces. Tout égratigné et couvert de sang, il voulut reprendre ses esprits mais s'assit sur un scorpion qui le piqua cruellement dans la fesse gauche. Quand, enfin, il se présenta en titubant à la porte de sa fermette, sa femme - une épouvantable virago, moche, frigide, bigleuse et mauvaise cuisinière de surcroît - ne le reconnut pas et l'assomma à coups de poêle. Avant de partir en vacances dans le cirage, le pauvre homme eut le temps de couiner : "Mais enfin, Bibiche !... ", preuve qu'il l'aimait encore, et qu'il n'était pas rancunier.

(1) Figurez-vous que ce capitaine, un jour, avait été empêché par un événement étrange d'aller à la castagne. Cet événement avait pourtant été annoncé par un érudit. Bien sûr, l'érudit n'avait pas été écouté, comme d'habitude... Bref, on imagine la déception du militaire, frustré de ne pouvoir abreuver des sillons d'un sang impur.

Vous devez multiplier le chiffre correspondant au mois pendant lequel eut lieu cet événement étrange par la longueur de la lance exprimée en coudées romaines. "Hein ? Pourquoi en coudées romaines ?" demanderez-vous. Ben, il fallait bien que je choisisse une mesure qui donnerait un alibi culturel à cette énigme ! Et puis, "coudée romaine", ça sonne mieux que "cagette de panais" ou "élastique de slip". Et pour mesurer, c'est bien plus efficace.

Bien. Une fois ce calcul effectué, vous devrez multiplier ce résultat par le nombre d'années séparant la découverte de la lance de l'événement ayant frustré le militaire. Enfin, il faudra encore multiplier ce dernier résultat par 2.02 fois l'âge du capitaine, pour arriver à 6 033 235.

Pour gagner, vous devrez communiquer à Vélo le nom exact du lieu où le paysan a craché sa dent.



Solution :


Selon les sources, la date du second voyage de Platon varie de - 365 à - 367. Compte tenu du calcul des intervalles, le nombre d'années calendaires séparant cette visite de la date à laquelle la lance a été trouvée peut donc varier d'autant. Nous avons opté pour 700 ans, car cela simplifiait le problème. Par conséquent, l'année pendant laquelle le paysan avait trouvé la lance était l'an 334 après JC, seule possibilité pour effectuer correctement le calcul final (voir ci-dessous).

Le nombre 6 033 235, fruit de la multiplication des éléments qu'il fallait découvrir, était donné dans l'énigme. Cette énigme suggérait de multiplier ces différents résultats pour parvenir à ce nombre. Mais la bonne méthode consistait, au contraire, à diviser ce nombre par les résultats obtenus à l'aide de déductions logiques successives (voir ci-après). En effet, si certaines combinaisons autres que celles expliquées ci-dessous restaient possibles, aucune ne permettait toutefois de satisfaire à TOUTES les conditions exigées.

Il fallait d'abord trouver la longueur de la lance "plus longue que deux hommes", exprimée en coudées romaines (1 coudée = 0,4416m). Si la lance avait mesuré 5 coudées (soit 2,208m), elle aurait été plus courte que deux hommes. Elle devait donc mesurer plus de 5 coudées. En fait, le résultat correct était 13 coudées (soit 5,7408m), car toute autre possibilité ne permettait pas d'obtenir un compte rond à la fin de l'exercice (voir ci-dessous).
Ensuite, il fallait définir le mois pendant lequel était survenu "l'événement" qui avait empêché un militaire de livrer bataille. Ça ne pouvait pas être qu'un nombre compris entre 1 et 12, puisqu'il y a 12 mois. Il s'agissait du chiffre 5, seul nombre entre 1 et 12 qui permettait d'obtenir un compte rond à la fin.

Puis il fallait trouver l'âge du capitaine. Ce titre ne pouvait logiquement être porté que par un homme âgé de 10 à 100 ans. L'énigme demandait de multiplier cet âge par 2.02. Le seul nombre qui, une fois multiplié par 2.02 deux, permettait d'obtenir un compte rond au final, c'était 101. Par conséquent, 101 : 2.02 = 50. Le capitaine était donc âgé de 50 ans.

Pour trouver le dernier nombre (représentant le nombre d'années qui séparaient la découverte de la lance de celle de "l'événement" ayant frustré le capitaine), il y avait plusieurs façons de faire. En voici une : en multipliant 13 par 5 puis par 101, le résultat donne 6565. En divisant 6 033 235 par 6565 on obtient le dernier nombre pertinent : 919. On sait que la lance avait été trouvée en 334 après JC. Il suffisait de faire l'opération : 334 - 919 = - 585. C'est donc en mai 585 avant JC qu'eut lieu "l'événement étrange". Rappelons que cet événement avait été annoncé "par un érudit", et qu'il avait empêché le déroulement d'une bataille. Il s'agissait de la fameuse éclipse de soleil du 28 mai 585 avant JC. Cette éclipse avait été calculée à l'avance par Thalès, ce qui fit sa réputation.

A partir de là, il était facile de se documenter, et de découvrir que cette éclipse avait semé la terreur parmi les troupes lydiennes d'Alyatte et les Mèdes de Cyaxare, mettant fin à la bataille qui les opposait sur les rives de l'Halys ( nom moderne : Kizil Irmak ). Le capitaine était le roi de Lydie, Alyatte. Son tombeau se trouve en Turquie, à une dizaine de kilomètres de Sardes ( capitale de la Lydie ), au lieu-dit "Bin Tepe".

"Bin Tepe" ou "Bintepeler" (nom en turc moderne) était la solution qu'il fallait transmettre à Velo.
(A noter que les nombres qu'il fallait trouver : 5, 13, 101 et 919, sont des nombres premiers.)


Note. Pour l'édification du tombeau d'Alyatte à Bin Tepe, on fit appel à des dons d'artisans et de marchands. Mais d'après Hérodote, la plus grosse dotation vint des prostituées, preuve qu'Alyatte fut regretté à sa mort :o))

Note. Le roi Alyatte était le père du fameux Crésus, dernier roi de Lydie, qui devint plus tard immensément riche, au point qu'aujourd'hui son nom est synonyme de "milliardaire".

L'énigme a été trouvée par GARP et NAPO109188.

Bravo aux gagnants (et à ceux qui sont passés tout près, par exemple en fournissant la réponse "Sardes") !

 Amitiés -- Max



Le fameux certificat :



Scan de la photocopie de la version électronique, donné par GARP.



Autre énigme estivale = AMÉLIE-MÉLO




Image






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Smileys à copier-coller :

😭 😢 😂 😜 😆 😄 😊 😉 😥 😘 👯 ⛄️ 😇 😋 😈 🎯

☻ ♥ ❤️ 💘 👌 ➽ ♫☟😎 🎥 🎂 🌛 👏 🐢 🎼 🎤 😻 🙌 🙊 🏃💋